Occitanies

VTT en Provence : Les jardins du Var
"le Var secret des sources et des fontaines"

Au départ de Rians, un séjour haut en couleurs pour découvrir la Provence de l'intérieur dans la tranquillité de l'arrière-saison.

Des itinéraires roulants à travers vignobles et oliviers, sur fond de ciel bleu, entre la faille du Verdon au nord et le massif des Maures au sud. Le paysage est doux, ondulé et parfumé à souhait, traversé de petites rivières, ponctué par les restanques et organisé autour d'authentiques petits villages provençaux qui dressent  leur tour-clocher dans la lumière transparente de l'hiver.

Sillans-la-cascade

PROV16D 

7 jours / 6 nuits
VTT ** itinérant

RDV : AIX-TGV
Version slow bike

J1 : Rians - Saint Julien : 24 km, +180m, 2h30
J2 : Saint Julien - Aups : 36 kms, + 220m, 3h30
J3 : Aups – Figanières  : 33 kms, + 310m, 3h30
J4 : Figanières  : 32 kms, + 380m, 3h30
J5 : Figanières – Carcès  : 28 kms, + 210m, 3h30
J6 : Carcès - Barjols  : 33 kms, + 280m, 4h
J7 : Barjols – Rians   : 21 kms, + 120m, 2h30

 

Public ADULTE : groupes constitués (à partir de 4 personnes)
Prix : sur demande
le prix comprend : l'encadrement par un moniteur VTT connaissant bien le patrimoine,
l'hébergement (base chambre double), les repas de midi et les repas du soir.
Il ne comprend pas : la location des VTT, le transport des bagages, les droits d'entrée sur sites payants, les boissons.
Suppl. VTT : 90€ / VTT électriques : 210€
Niveau moyen
Type de voyage : séjour itinérant de J1 à J7
Bagages transportés en minibus
                       
Hébergement : de type hôtellerie *
Accueil : AIX-TGV - J1 à 12h
Retour : AIX - J7 à 17h

Contact / inscriptions
Les 4 chemins - RIANS - tel/fax : 04.94.80.56.84 - email : voyages@occitanies.fr
100 € à l'inscription, solde 1 mois avant le départ au plus tard.

Les "points forts" :      
* les plus beaux villages du Haut-Var
* la présence de l'eau (Verdon, Argens, fontaines et cascades)
* l'abbaye du Thoronet



Programme détaillé
Rians - Saint Julien Le Montagnier (24 km, +180m, 2h30)
Arrivée en gare de AIX-TGV en fin de matinée, et transfert en minibus sur Rians, dans le Var (1h de trajet).
Distribution des vélos après le repas de midi, et départ pour votre périple en vélo à la découverte de l'arrière-pays varois.
Le départ se fait donc à l'extrémité Nord-Ouest du département, correspondant à la confluence de Verdon et de la Durance. C'est le Var des collines, couvert de forêts abondantes en gibier. C'est aussi le pays d'Espigoule peuplé de ces irréductibles haut-varois que leur forêt préserve encore du vacarme de la Ville.

Cette première étape vous conduira au village perché de Saint-Julien, le bien nommé "Le Montagnier", citadelle du Haut-Var, juchée sur son rocher, telle un phare annonçant les confins du département.

Soirée et nuit à Saint-Julien, ou à proximité du village selon les dates.
Saint Julien - Aups (36 kms, + 220m, 3h30)
En 1968, la mise en eau du lac d'Esparron condamna pour toujours la route de Saint-Julien à Esparron. Le Verdon marque la limite septentionnale du département du Var, infranchissable jusqu'au pont de Quinson. L'étape de la matinée longe donc l'étroit défilé des basses gorges du Verdon, empruntant des tronçons de l'ancien canal du Verdon, ouvrage d'art du XIXème siècle que nous devons en grande partie aux forçats de Napoléon III. Au bord du Verdon, Quinson est un village pittoresque connu aujourd'hui pour son musée de la préhistoire, résalisation de Lord Norman Foster, l'architecte du viaduc de Millau.

Après Quinson, votre chemin abandonnera le cours du Verdon pour rejoindre les villages de Régusse, fief des Grimaldi, puis Aups, ancien fief des seigneurs de Blacas, et capitale locale de la truffe. Le paysage s'humanise, faisant la place aux plantations l'oliviers et de chênes truffiers. Les maisons sont tournées vers le Sud, et s'entourent de quelques cyprès. Et la vigne, doucement, conquiert les terrasses baignées par un soleil généreux. Le Verdon, au Nord, protège des vents froids qui soufflent encore sur Valensole.

Soirée et nuit à Aups.
Aups - Figanières (33 kms, + 310m, 3h30)
Voici le Var côté jardins qu'affectionnent les touristes devenus fins connaisseurs, les étrangers qui inverstissent dans ces villages de cartes postales. Protégés au Nord par l'imposant Plan de Canjuers, les villages du Centre-Var jouissent déjà du soleil méridionnal.

Cette troisième étape vous conduit de village en village jusqu'à Draguignan, sous-préfecture du Var, isolée à l'intérieur des terres. Des noms qui sentent bon la Provence, comme autant de petites crèches posées dans leur écrin de verdure, au milieu des oliviers, des vignes et des cyprès : Villecroze, Tourtour, Ampus...

Bien sûr, vous contournerez la ville pour ne pas rompre le charme de cette mélopée rurale, pour venir accoster en fin d'après-midi, au village de Figanières, après avoir traversé les gorges de Châteaudouble.

Soirée et nuit à Figanières.
Les gorges de Pennafort (32 kms, + 380m, 3h30)
Vous êtes désormais tout près du massif des Maures, dans lequel nous vous invitons à faire une incursion, jusqu'aux gorges de Pennafort.
La végétation y est différente : le maquis a remplacé la guarrigue des collines du Var. Vous voici au milieu des chênes lièges, des arbousiers, des bruyères, des cistes et des asphodèles... un air de maquis corse qui en a tous les parfums. Un goût d'ailleurs qui fait oublier que l'on est pourtant tout près de Fréjus, et de la mer.

Au retour de cette boucle ambitieuse, vous traverserez les beaux villages de Claviers et Callas avant la dernière et longue descente sur Figanières.
Parvenus à la mi-temps de la semaine, vous pourrez aussi faire un break près du petit village de Figanières.

Soirée et nuit à Figanières.
Figanières – Carcès (28 kms, + 210m, 3h30)
Il est temps d'amorcer le retour... direction plein Ouest, et cap sur Lorgues.
A proximité de Lorgues, Notre-Dame de Benva abrite des fresques primitives du XVème siècle parmi les plus importantes de la région. Lorgues était une voie de passage des pèlerins, trois sites sont d'ailleurs dédiés à Saint-Jacques.
Les plus beaux paysages sont là, dans cette Provence verdoyante qui s'étale de part et d'autre de l'Argens, seul "fleuve" du Var. Des villages perchés qui dominent la plaine dédiée aux cultures, mais que recouvrent encore d'importantes parcelles de forêts. L'eau est partout désormais, alimentant les sources, les fontaines, les rivières et les lacs.
Ainsi Carcès, à la confluence de trois rivières, forme une oasis inattendue. Non loin de là, les moines cisterciens ont édifié l'un de leur plus beaux monastères : le Thoronet, perdu au milieu des bois, abbaye à l'accoustique exceptionnelle, d'une beauté sobre et austère, mélange de sérénité, de silence de de pierre dorée, dans son écrin de chênes verts.

Soirée et nuit à Carcès.
Carcès - Barjols (33 kms, + 280m, 4h)
L'étape de la matinée vous emmène à Cotignac, qui abrite le sanctuaire de Notre-Dame des Grâces, haut-lieu religieux encore très actif aujourd'hui. En arrière-plan, le Gros Bessillon se dresse au milieu de la plaine et culmine à plus de 800m. Mais vous poursuivez votre route vers le Nord, vers les cascades de Sillans, avec une incursion sur Entrecasteaux...
Vous êtes au coeur du Var, dans des paysages verdoyants, arrosés de sources et rivières, protégés par de minuscules chapelles ensérées entre deux cyprès, précédés d'oratoires plantés comme des bornes romaines le long du chemin. Les routes slalomment entre les oliveraies et les truffières, grande spécialité de la région, et les vilages se perchent sur les buttes, s'enroulant autour de leur château ou donjon.
Au bout du chemin : Barjols fut jadis une prospère cité, capitale locale du cuir. De ce passé prestigieux, il ne reste rien. Mais le bourg a gardé son animation de chef-lieu de canton, et la musique de ses multiples fontaines où l'eau de source coule toujours en abondance.

Soirée et nuit à Barjols.
Barjols – Rians (21 kms, + 120m, 2h30)
saint-Martin de Pallières
Cette dernière et courte étape emprunte des petites routes oubliées qui ont remplacé l'ancienne voie ferrée Aix - Draguignan. Elles sont encore jalonnées des gares d'antan transformées en petites maisons coquettes, pareilles les unes aux autres, ultime témoignage d'une époque révolue.

Le train emruntait un long couloir naturel entre le Mont Major et la montagne d'Artigues, desservant les petites gares de Saint-Martin, Esparron-de-pallières et Artigues, avant de rallier Rians, chef-lieu de canton.
C'est en vélo que vous referez le même voyage, traversant ces mêmes villages endormis à l'ombre de leurs imposants châteaux.

Arrivée à Rians en milieu d'après-midi.
Transfert sur AIX centre pour 17h

 

Voyages Occitanies - Les 4 chemins - 11 av. F. Roosevelt - 83560 RIANS - Tel : 04.94.80.56.84