Occitanies

Randonnée en Sardaigne : La vallée des nuraghe


Plus grande que la Corse, l'île de Sardaigne est surtout connue pour ses plages de sable fin, et ses golfes aux eaux turquoises. L'attraction de la mer est telle qu'il est bien difficile de s'aventurer à l'intérieur des terres. Il faut franchir une barrière temporelle et culturelle, car l'entroterra est aux antipodes de la Riviera : un monde agricole entièrement dévolu au pastoralisme, des paysages de Far West parsemés de petits villages que leurs habitants semblent avoir désertés, mais qui revivent l'été comme les villages corses.        
Pas de montagne, mais des collines aux formes étranges, des canyons secs, et de vastes prairies quadrillées de murets en pierres sèches. Et partout, des moutons blancs, des chevaux semi-sauvages, des ânes, des vaches… broutant seuls au milieu des nuraghes et tombes de géants, vestiges encore grandioses de cette civilisation de l'âge du bronze, contemporaine des  civilisations mycénienne, phénicienne et carthaginoise.
C'est le décor du Logudoro, cette "Terre du milieu" formée d'anciens volcans, autrefois carrefour stratégique où se croisaient les principales voies antiques, mais devenue avec l'exode rural ldu début du XXème siècle, le décor terrible de "Padre Padrone".

«Les Romains ni les Phéniciens, les Grecs ni les Arabes ne purent soumettre la Sardaigne. Elle est à part : en dehors du circuit de la civilisation. Il existe toujours une Sardaigne indomptée. Elle se trouve dans le filet de cette civilisation européenne, mais jusqu'à présent, elle n'est pas prise. Et puis le filet, déjà vieux, se désagrège. Nombre de poissons glissent entre les mailles de la vieille civilisation européenne. »

D.H. Lawrence

SARD13A (Ed. 2017)
7 jours / 8 nuits
Randonnée itinérante
RDV : RIANS / TOULON / ALGHERO
585€
(12 pers)

J1 : La baie de Porto Ferro
J2 : Le Parc Régional de Porto Conte et Alghero
J3 : Le Monte Minerva et le lac de Temo
J4 : Le Monte Torru et le lac Bidighinzu
J5 : La vallée des Nuraghe et le monastère de San Pietro di Sorres
J6 : Le Goceano et le chateau de Burgos
J7 : Le Monte Santo
J8 : Arrivée Toulon

 

Le prix :

7 pers 8 pers 9 pers 10 pers 11 pers 12 pers 13 pers 14 pers
725€ 680€ 650€ 625€ 600€ 585€ 570€ 555€

Le prix comprend :
- Tous les transferts en minibus au départ de Rians, de Toulon selon votre lieu de rendez-vous
- la pension complète (repas de midi sous forme de pique-nique)
- l'encadrement du voyage 
- les taxes de séjour

Le prix ne comprend pas :
- la traversée de nuit en ferry (couchette)

- les boissons.


Niveau : moyen
RANDONNEE* 6  Jours : 5 à 6 heures de marche par jour, dénivelée de 500m de moyenne.
Hébergement : chambres de 2 lits (hôtellerie)
3 hébergements :
- Nuits 1 et 2 : Hôtel à Santa Maria la Palma
- Nuits 3 à 6 : Hôtel à MONTELEONE ROCCA DORIA
- Nuits 7 et 8 : hôtel à Borutta

RDV : RIANS 3h avant le départ du ferry (rendez-vous précisé sur votre convocation)
ou directement à TOULON 1h30 avant le départ du ferry

Retour : TOULON le matin du J9
(vers 7h) / RIANS (8h30).
Contact / inscriptions
: Les 4 chemins - RIANS (tel/fax : 04.94.80.56.84 - email : voyages@occitanies.fr)
100 € à l'inscription, solde 1 mois avant le départ. Chèque à l’ordre de « les 4 chemins », virement ou carte bancaire


Sites remarquables
* les parcs naturels de Porto Ferro et Porto Conte
* les nuraghe
* la ville d'Alghero
* le site de Monteleone Rocca Doria
* le monastère de San Pietro di Sorres



Programme détaillé
Ma : La baie de PORTO FERRO
Arrivée à Porto Torres en fin de matinée, après une escale à Ajaccio tôt le matin et un petit déjeuner sur le bateau.
Visite de la basilique San Gavino à Porto Torres (XIème siècle).
Transfert en minibus sur Porto Ferro (20 min).

Pique-nique dans la baie de Porto Ferro, longue plage de sable doré (2 km) ponctuée de tours de guet espagnoles (XVIIème siècle), et bordée d'une magnifique pinède.
Randonnée de 2h en bord de mer entre plage et rochers en trachyte rouge.
Baignade conseillée en fin de randonnée dans une eau transparente.
Transfert sur l'agriturismo à l'intérieur des terres (15 min) et installation pour la soirée.

Soirée et nuit à Santa Maria la Palma (1)


Me : Le golfe de PORTO CONTE

Journée consacrée au site exceptionnel de Porto Conte

Le matin, ascension du Monte Timidone dans une végétation dense de maquis et de palmiers nains, qui abrite quelques espèces animales réintroduites ces dernières années : les petits ânes blancs albinos de l'Asinara, les chevaux de la Giara, des chèvres sauvages et l'incoutournable sanglier sarde, plus petit que son cousin corse, et omniprésent dans l'île.
(3h, +360m, 12 km)

Pique-nique dans le parc à midi.

Randonnée plus facile l'après-midi sur la pointe qui fait face au capo Caccia : la punta del Giglio se termine sur la mer en d'abruptes falaises blanches.
(2h, +50m, 6 km). En fin de randonnée, arrêt sur la célèbre plage de la Bombarde aux eaux transparentes.

Fin de journée dans la ville d'Alghero, surnommée la petite Barcelone sarde en raison de son histoire catalane (XIV-XVIIIème siècle).
Soirée et nuit à Santa Maria la Palma (2)
Je : Le Monte Minerva et le lac de Temo
Montaleone rocca doria

Départ en début de matinée pour le site exceptionnel de Montaleone Rocca Doria, ancienne forterresse génoise perchée sur un énorme rocher.
On y accède par une invraissemblable route creusée à même la roche, et au prix de nombreux virages serrés. Là-haut, tout semble calme. les gens scrutent le ciel qui doit annoncer la pluie. Car c'est le lac artificiel, en contrebas dans la vallée, qui attire les touristes dans la saison chaude.

Surplombant le lac face au rocher de Rocca Doria, le Monte Minerva cotoie lui aussi les anciennes divinités du ciel, qui font la pluie, ou la sécheresse...
Au sommet, un vaste étang se couvre de fleurs aquatiques au printemps, puis s'assèche avec l'été. Mais surtout, une vue imprenable permet d'embrasser toute cette région encore enclavée dans ses montagnes.

Randonnée sur le Monte Minerva le matin (2h30, +310m, 7 km).
Découverte du village de Monteleone Rocca Doria l'après-midi, et des traditions locales.

Soirée et nuit à Monteleone Rocca Doria (1)

Ve : Le Monte Torru et le lac Bidighinzu
Monte Torru

Au nord du Monte Minerva affleure l'étrange rocher du Monte Torru, ancien volcan pétrifié par les millénaires, dont les parois, percées de grottes, s'effilent parfois en dentelles de pierre.

A ses pieds un autre lac articificel où s'abreuvent les inombrables moutons qui sillonnent la région et semblent avoir remplacé les hommes disparus. Même les chiens ont pris le relai des bergers, et seules quelques grosses fermes éparses dans ce paysage désolé, témoignent encore de la présence humaine.
C'est un vaste décor de Far West américain, tout envahi de vertes prairies jusqu'au printemps, offrant de superbes itinéraires de randonnée où l'on ne croise personne, faute de balisage et de cartes.
Randonnée autour du Monte Torru (3h, +130m, 11 km).

Retour à Monteleone Rocca Doria en fin d'après-midi.
Atelier cuisine en soirée.

Repas et nuit à Monteleone Rocca Doria (2).


Sa : La vallée des Nuraghe et San Pietro di Sorres
san pietro di sorres
Court transfert pour la vallée des nuraghe, au coeur du Logudoro.
Randonnée autour du Monte Pelao pour découvrir cette région d'élevage, où là encore, les moutons sont rois (et toujours préservés du loup).
Randonnée au départ de Borutta (3h, +170m, 10 km).
Cette vallée a vu fleurir la civilisation des nuraghe il y a trois mille ans.
Les nuraghe sont ces extraordinaires forteresses mégalithiques qui recouvrent toute la Sardaigne. Mais le Logudoro en concentre une part importante, dont le chateau-forteresse de Santu Antine, le plus imposant de l'île (17m de haut).
Visite du site de Santu Antine en début d'après-midi, puis du monastère bénédictin de San Pietro di Sorres fondé au XIe siècle. Longtemps simple prieuré, il a été restauré au milieu du XXème siècle par des Bénédictins de Subiaco, qui l'occupent encore aujourd'hui, et y ont installé un laboratoire de conservation des manuscrits anciens.

Repas et nuit à proximité de Borutta (1).
Di : Le Goceano et le chateau de Burgos
chateau de Burgos en Sardaigne
La vaste forêt du Goceano date de la fin du XIXème siècle, et s'étale au pied du Monte Rasu qui culmine à 1258m.
Cette forêt protégée depuis 140 ans apporte une ambiance corse par sa ressemblance avec la forêt d'Aïtone : végétation de pins Larici et de chataîgniers.
Randonnée au départ de la maison forestière aux allures de château pour un beau parcours sous les pins et chataîgniers (3h, +330m, 12 km)

Pique-nique au retour de la randonnée, et arrêt dans le village de Burgos, dominé par son château médiéval.
Visite du village, puis retour sur Borutta.

Repas et nuit à proximité de Borutta (2).
Lu : Le Monte Santo (733m)
monte santo

Le Monte Santo est le seigneur du Logudoro, le volcan dont la silhouette domine toutes les autres, et celui qui offre le plus beau belvédère à 360 degrés.
Au pied de la montagne à la forme si caractéristique, dans le village de Baddhevrustana, le jeune Gavina Ledda fit le dur apprentissage du métier de berger. Il a raconté son histoire dans son roman "Padre Padrone" publié en 1975 et adapté au cinéma (palme d'or au Festival de Cannes en 1977).
Ascension du Monte Santo par d'anciens sentiers muletiers qu'emprunent toujours les bergers (2h30, +370m, 6 km).
Pique-nique au retour de la randonnée.
Départ pour Porto Torres en début d'après-midi.
Embarquement à 15h30.

Repas et nuit sur le bateau.

Arrivée à Toulon



Arrivée au port de Toulon tôt le matin (7h00).
Retour sur Rians pour 9h.



Voyages Occitanies - Les 4 chemins - 11 av. F. Roosevelt - 83560 RIANS - Tel : 04.94.80.56.84